L'ACTU BELGE VUE PAR LA RTBF

Commission Panama Papers: vers l'extension de la levée du secret bancaire

22-09-2017

La proposition de rapport final de la commission parlementaire sur les Panama Papers, portée par les partis de la majorité fédérale, recommande notamment l'échange automatique de données, au niveau national, entre les institutions financières et l'inspection des finances, pour le contrôle des contribuables. Les représentants des partis de la majorité fédérale (N-VA, CD&V, Open Vld et MR) en commission Panama Papers sont parvenus à un accord sur un rapport contenant des recommandations pour lutter contre la fraude et l'évasion fiscales. "Fumée blanche", ont annoncé jeudi soir Rob Van de Velde (N-VA) et Roel Deseyn (CD&V) sur Twitter. La commission Panama Papers avait été mise sur pied au printemps 2016, lorsque des documents provenant d'une fuite au Panama avaient mis au jour d'importantes fraudes fiscales organisées au niveau international, dans lesquelles 732 Belges étaient impliqués. Pour contourner le secret professionnel auquel étaient tenus certains témoins, la commission spéciale avait même été dédoublée en commission d'enquête. Après plus d'un an de fonctionnement, un accord a donc été trouvé sur un rapport contenant des recommandations, du moins entre les quatre partis de la majorité. La N-VA, le CD&V, le MR et l'Open Vld ont signé un texte de 120 pages, dans lequel les recommandations sont énumérées en une centaine d'articles. Echange automatique des données Le rapport recommande notamment l'échange automatique de données, au niveau national, entre les institutions financières et le fisc, en vue d'un traitement correct des contribuables et de leur contrôle. "Ce n'est que logique, maintenant que des pays doivent aussi échanger entre eux des données sur leurs contribuables", a commenté le député Roel Deseyn (CD&V). L'enquête bancaire en matière d'impôt sur les revenus pourra donc être menée pour un compte dont le titulaire n'est pas connu, mais pour lequel il existe des indices de fraude fiscale, précise Le Soir. Le point de contact central (PCC) - un registre contenant tous les numéros de comptes bancaires détenus auprès des établissements financiers belges - sera en outre accessible aux procureurs et magistrats, en plus du fisc, notent Le Soir et L'Echo. Luk Van Biesen (Open Vld) se réjouit de la recommandation en faveur d'un cadre juridique strict pour les transactions fiscales, après que le Cour constitutionnelle eut invalidé une partie de la transaction pénale élargie. Rob Van de Velde (N-VA) se félicite quant à lui de l'intention de créer un parquet unique pour les enquêtes sur les infractions fiscales, sociales et économiques, afin d'assurer une meilleure compatibilité des procédures de contrôle. "Lors d'un contrôle en entreprise, l'inspection sociale travaille différemment du fisc. Cela peut mener à des erreurs de procédure. Ramener les procédures de contrôle en une seule ligne, ça apportera de la transparence et de la clarté". Le député estime que l'opposition pourrait se retrouver dans nombre de recommandations. "Sur certains points, majorité et opposition ne sont pas d'accord, mais il s'agit selon moi de points mineurs", souligne-t-il. Selon Roel Deseyn, la majorité a cherché un consensus durant les derniers mois, "mais il était temps d'atterrir". La commission se réunira à nouveau mardi prochain. Son président, Ahmed Laaouej (PS), devrait y faire un point sur l'état d'avancement du rapport, mais il devra aussi tenir compte du texte proposé par la majorité. Le rapport et les recommandations doivent être approuvés au plus tard le 30 octobre, quand le mandat de la commission arrivera à échéance. Luk Van Biesen (Open Vld) estime que les travaux pourraient être bouclés d'ici au discours de rentrée parlementaire du Premier ministre Charles Michel.

Tag nocturne: un message adressé à Theo Francken sur les murs du Lambermont

22-09-2017

Le Lambermont, la résidence du Premier ministre, a été tagué durant la nuit. Tôt ce matin, les navetteurs qui se rendaient à leur travail pouvaient lire ceci: "Theo kuis dit op". Ce qui signifie: "Theo (Francken) nettoie plutôt ceci". Une allusion à la phrase du secrétaire d'Etat à l'immigration: "je vais nettoyer le parc Maximilien". Le Premier ministre Charles Michel avait immédiatement "recadré" Theo Francken qui s'en était expliqué par la suite... une incompréhension selon lui.

Assemblée générale des Nations Unies: quels seront les grands axes du discours de Charles Michel?

22-09-2017

Ce vendredi, c'est au tour de la Belgique de s'exprimer devant plus de 190 délégations à l'Assemblée générale des Nations Unies. Charles Michel montera à la tribune pour livrer la vision belge sur l'avenir de la planète et l'évolution des relations internationales. Voici les principaux points que Charles Michel devrait évoquer cet après-midi à New York. Un moment à suivre en direct vidéo sur notre site. Le Premier ministre abordera notamment le changement climatique en soutenant l'Accord de Paris sur le Climat. Il devrait aussi évoquer le terrorisme et l'importance d'une coopération au niveau international.  Charles Michel en profitera pour plaider en faveur du multilatéralisme, c'est-à-dire sur le dialogue et la négociation plutôt que la provocation en matière internationale Dans ce discours d'une vingtaine de minute, il soutiendra le CETA, l'accord de libre-échange entre UE et Canada. Selon lui, les accords commerciaux sont en opposition au protectionnisme et à l'isolationnisme.

Belgique : les thèmes de recherche disponibles

Belgique

Ci-dessous, vous sont proposées les 253 thématiques francophones actuellement disponibles en Belgique, dans lesquelles sont classées les entreprises inscrites. 2 sites sont également disponibles dans les pages anglophones de l'annuaire.

Au total, c'est plus de 1201 thématiques qui vous attendent pour inscrire votre site internet. Choisissez simplement celle qui convient au contenu de votre site et rejoignez les 393 professionnels déjà présents dans nos pages.

Voir les 31 sous-thèmes de la thématique Arts en Belgique

Voir les 22 sous-thèmes de la thématique Boutique en ligne en Belgique

Voir les 92 sous-thèmes de la thématique Commerce en Belgique

Voir les 16 sous-thèmes de la thématique Informatique en Belgique

Voir les 16 sous-thèmes de la thématique Loisirs en Belgique

Voir les 13 sous-thèmes de la thématique Maison en Belgique

Voir les 19 sous-thèmes de la thématique Santé en Belgique

Belgique

L'annuaire de Belgique

Vous consultez actuellement la page d'accueil dédiée à la Belgique, sur laquelle vous trouverez la liste des thématiques réservées à ce pays. En parcourant ces thématiques, vous y trouverez des sites web professionnels inscrits dans chacune d'elles.

Classement dans l'annuaire

L'annuaire de Belgique occupe la 3ème place des pays les plus représentés dans cet annuaire international. Seuls la France et le Canada précèdent la Belgique au rang des sites internet les plus nombreux.

De nombreux sites belges ont été inscrits depuis la création de l'annuaire. Leurs sujets sont très variés comme le montre les thématiques actuellement disponibles.

Des professionnels de toutes les provinces

Toutes les provinces belges sont représentées flamandes et wallonnes, accueillant les sites internet de tous les professionnels. De Bruxelles à Liège, de Namur à Anvers, la Belgique s'expose dans nos pages. En cliquant sur les thématiques à gauche, vous accéderez aux sites web qui s'y rapportent, vous permettant de trouver facilement une agence immobilière, un restaurant, un hôtel, un artisan en Belgique...

Inscrire un site web

Les webmasters belges, francophones ou non, et tous les professionnels peuvent proposer leurs sites web, pour apparaitre dans les pages de l'annuaire de Belgique. Pour cela, cliquez simplement sur le lien situé en haut de la page. Au choix, l'inscription est gratuite ou payante (prioritaire).

Outil de recherche : trouvez un site internet, un artisan, un commerce